Instagram

Autres courses Europe Run

10km dans la ville rose : Les 10K de Toulouse

25 October 2018

Vous le savez la vitesse est moi on est pas copain.. alors les 10km c’est vraiment pas mon truc je suis beaucoup plus à l’aise sur semi..mais à 2 semaines du marathon de New York on a préféré la jouer soft.

Objectif : me donner à fond pour voir si les 12 semaines de préparation ont porté leurs fruits.

Le village du marathon de Toulouse 

Rendez- vous place du Capitole, un village aux couleurs de la ville plutôt bien organisé : pas d’attente à la remise des dossard, une scène animée, des conseils de kinés et podologues, des animations pour les enfants, une initiation à la marche nordique … bref, un village plutôt sympa !

 

 

Le départ 

Un départ rue de Metz étonnamment tôt à 8h40 (on regretterait presque de ne pas s’être inscrit au départ du marathon à 11h) finalement retardé de plus de 30 min pour des histoires de circulation qui auraient pu être anticipées ce qui est un peu décevant..

 

Le parcours 

Le parcours est globalement roulant en dehors de la montée du pont des Catalans. La difficulté réside surtout sur les nombreux virages parfois en tête d’épingle difficiles à négocier.

Départ rue de Metz, on commence par traverser le Pont Neuf sur des chapeaux de roue. Ma montre affiche 4’58/km et je suis persuadée que je vais au carton.

On traverse ensuite mon ancien quartier St Cyprien pour rejoindre le canal via le pont des catalans. Là les choses se gâtent. Alors que j’avais maintenu l’allure aux alentours de 5’/km les 5 premiers km, j’ai du mal à descendre sous les 5’15/km. On arpente les petites rues toulousaines sans finalement trop de passage sur pavés. Je suis plutôt surprise par les encouragements auxquels on a droit malgré le départ matinal et j’arrive à me rebooster vers le 7ieme km grâce aux encouragements de mes amis.

Le parcours passe ensuite par Jeanne D’arc, les allées Jean Jaurès pour rejoindre Saint Georges.

Un coureur qui me voit dans le dur se cale sur ma foulée et m’accompagne jusqu’à la fin de la course de ses encouragements.

On franchit l’arrivée Rue Alsace Lorraine sur un tapis rose immaculé !

Ma montre affiche 50’47 pour un temps réel à 51’43 mais qu’importe j’ai explosé mon RP!

 

Le ravito 

Pas de ravitaillement sur le parcours en dehors de 2 ou 3 points d’eau mais on s’est régalé à l’arrivée. Des fruits, des boissons, des gâteaux, du chocolat, de la compote…honnêtement le ravito le plus fournis de tout les temps !

J’ai longtemps couru à Toulouse mais aucune course officielle dans la ville rose à mon actif et pour une 1ière c’est plutôt réussi !

    Leave a Reply

    000webhost logo