Instagram

Asie Japon travel

Préparer votre voyage au Japon: itinéraire, budget…

7 September 2018

Faisant escale au Japon à chaque retour en France, cela faisait plusieurs mois que ce pays nous intriguait! Nous avons décidé dy poser nos valises pour 15 jours afin de découvrir cette culture si particulière. Il n’y a pas plus sur comme pays que le Japon! Les Japonais sont d’une politesse et d’une distinction rare. Je crois que c’est ce qui m’a le plus frappée dans ce pays. Le calme, la courtoise, la réserve des japonais en font un des pays les plus agréables que j’ai pu découvrir. On dira que les Japonais sont ainsi pour de mauvaises raisons (par discipline plus que par conviction) il n’en reste pas moins très agréable pour les touristes de passage que nous sommes.

Le Japon est aussi un pays ou les transport en commun sont extrêmement bien développés. Inutile de réserver les déplacements, ils sont extrêmement fréquents et à disposition jusqu’à quelques minutes avant le départ. Le wifi est également largement disponible. Par ailleurs, les Japonais parlent bien le langage des signes et l’anglais dans les hôtels. Enfin, les menus sont présentés à l’aide de faux plats en plastique en vitrine ce qui facilite la tâche au moment de la commande. Tout ceci fait du Japon un pays beaucoup plus abordable qu’il n’y parait.

Entre tradition et modernité à l’extreme, le Japon a beaucoup a offrir. Un voyage onéreux mais qui vaut largement le détour! Petit guide de nos 15 jours au Japon!

Itinéraire

Il faut noter que vivant en Nouvelle-Calédonie, nous avons pris notre départ de Nouméa avec une arrivée à Osaka. Je vous partage notre parcours de 15 jours au Japon. Il n’est biensûr pas exhaustif mais intéresse une bonne partie du centre du pays. Le Nord et l’extrême sud du pays ne sont pas concernés par notre périple (une prochaine fois peut-être)

-Osaka : 2 nuits et 3 jours

Osaka to Kyoto : Train

-Kyoto : 3 nuits et 4 jours

Kyoto to Mont Fuji : Train grande vitesse, Shinkansen (100 euros par personne)

-Mont Fuji : 3 nuits et 4 jours

Mont Fuji to Hyraiu : Bus

-Hirayu dans les Alpes Japonaises : 4 nuits et 5 jours

Hirayu to Tokyo via Matsumoto : Bus puis train de Matsumoto

-Tokyo : 3 nuits et 3 jours

Si j’ai un conseil à donner sur le temps attribué à chacun des centres d’interêt ce serait de passer beaucoup de temps “au vert” en particulier dans les Alpes Japonaises pour l’atmosphère très traditionnelle et très ressourçante loin de l’agitation des grandes mégalopoles. Inutile de réserver les trains, il est possible de les acheter sur place et les départ sont très régulier.

 

Les Logements

Je conseille vivement de réserver tous vos logements avant votre départ. Les hôtels sont le plus souvent très rapidement pris d’assaut. Au Japon, il est possible de loger comme en Europe en Airbnb ou en backpaker (environ 20 euros la nuit par personne) mais il faut absolument profiter de votre séjour au Japon pour tester une nuit en capsule et dans un Ryokan.

Les Ryokans sont des auberges traditionnelles japonaises que l’on retrouve un peu partout dans le pays mais l’endroit idéal pour y séjourner est bien dans les Alpes Japonaises pour profiter des “onsens” bains chauds d’origine volcanique, du cadre en pleine montagne et pour dormir sur des tatamis et manger à même le sol. Dépaysement garanti!. J’en parle plus longuement ici. Comptez environ 150 euros la nuit en Ryokan pour 2.

Les hôtels capsules sont des hôtels japonais ou les chambres se limitent à de simple cabine. Même si l’endroit peu paraitre inconfortable, c’est une expérience assez insolite que de dormir ainsi et la vétusté de la chambre est largement compensée par la propreté des lieux et le silence qui y règne. Vous y croiserez d’autres voyageurs mais aussi des hommes/femmes d’affaires trop éloignés de leur domicile pour rentrer. Il existe souvent une étage séparé homme/femme et un étage mixte et les hôtels capsules offrent tout le confort nécessaire pour passer un bon moment (chaussons, pyjama, ustensiles de toilettes…ect) A tester! (environ 30 euros la nuit par personne)

Les Us et coutumes

Les japonais sont le peuple le plus respectueux et disciplinés possible et de cette docilité découle tout un tas de petites choses qu’il vaut mieux respecter histoire de ne pas passer pour un ovni. Dans le désordre :

  • Dans les transport en commun, en particulier dans le métro, on se bouscule pas mais on fait une queue pour monter,on ne mange pas, on ne parle pas (on s’endort beaucoup par contre). Dans le bus, inutile de tenter de discuter avec le chauffeur il ne vous répondra pas.
  • Il faut savoir que dans les bus japonais, en fonction de notre station de départ , un tarif s’affiche sur un écran dans le bus. Ce tarif augmente à mesure que l’on s’éloigne et il faut payer en descendant ( le chauffeur à toute confiance en vous!)
  • A table, il est interdit de planter ses baguettes dans son plat ou de se passer quelque chose de baguette en baguette. Cela est vu comme un défi.
  • Les trains et bus sont d’une ponctualité impensable. Une compagnie de train a d’ailleurs fait des excuses nationales pour la gêne occasionnée par le départ d’un train en avance de…20 secondes!
  • Après les sushis, les poubelles sont les choses les plus difficile à trouver au Japon! Il n’y a que très très très rarement des poubelles publiques et pourtant…pourtant aucun déchet ne traine dans les rues et les villes sont d’une propreté impeccable!
  • Le fruit est un luxe au Japon! La pêche à 7euros, exit les 5 fruits et légumes par jour! Même si les japonaises cultivent figues, raisins et pommes, manger un fruit est quelques choses d’exceptionnel au Japon. Chaque fruit est enveloppé soigneusement, et on l’offre comme on offrirait une pâtisserie. Autant vous dire que l’on ma regardé bizarrement croquer ma pomme en pleine rue!

 

Le budget

A savoir 115 yens : 1 euro. Hors billet d’avion, il faut compter environ 1300 euros par personne avec la moitié du budget pour le logement. Attention, dans les supermarchés le prix des produits est affiché hors taxes (environ 8%). Si un produit est affiché 100 yens, la note sera de 108 yens à la caisse. Au restaurant vous payerez en plus du prix affiché et des taxes, une autre taxe pour le fait d’être assis à table. En contre partie, dans la plupart des grands magasins, les résidents étrangers sont exemptés de taxes en présentant leur passeport. Il n’y a aucune démarche à faire à l’aéroport.

Les repas

Non non, au Japon on ne mange pas que des sushis et de la soupe miso!

Bien au contraire les plats sont extrêmement variés. Il n’y a bien sur des sushis train mais à Osaka on retrouve à chaque coin de rue des vendeurs ambulants qui proposent des Takoyaki, brochettes de poulpes entourées de pâtes servies chaudes ,spécialités de la ville. A Kyoto il faudra gouter au Okonomiyaki, sorte d’omelette pleine de saveurs. Dans les Ryokans, il vous sera servis de la cuisine Kaiseki, cuisine gastronomique japonaise servis dans plusieurs petits plats différent. Vous trouverez partout des ramen (nouilles servies dans un bouillon), des buns (pain fourrés cuits à la vapeur et servis chaud), des udon (nouilles de riz le plus souvent servis froid) et du boeuf de Kobe (cuit à table dans un bouillon chaud). La cuisine japonaise a été élue patrimoine mondial de l’Unesco et c’est en effet un régal pour les papilles!

La religion

La religion la plus présente au Japon est le Shintoïsme mais on retrouve quelques temples bouddhistes, religion apporté par la Chine et la Corée et un peu de Christianisme venu d’Europe.

Si vous avez l’excellente idée de partir découvrir le Japon, j’espère que ce petit mémo vous aidera! N’hésitez pas à poser vos questions, j’y répondrai avec plaisir!

 

 

    Leave a Reply

    000webhost logo