Instagram

Asie Japon travel

4 jours dans les Alpes Japonaises

27 August 2018

Après 3 nuits au Mont Fuji, nous rejoignons les vallées reculées des Alpes Japonaises en train et en bus. Depuis le Mont Fuji c’est un peu l’expédition mais de nombreux bus partent de Matsumoto et rejoignent Hirayu en 1h30. Après plusieurs nuits en backpakers, nous nous offrons 4 nuits dans un Ryokan, auberge traditionnelle nipponne, dont vous retrouverez l’article détaillé ici. Les nuits en Ryokans sont un peu plus onéreuses mais elles offrent sérénité et authenticité à votre séjour dans les Alpes Japonaises. Nous avons donc posé nos valises à Hirayu au Yamatokan. C’est un petit village vraiment authentique au coeur du relief majestueux des Alpes Japonaises et dont la station de bus offre un accès très facile aux différents centres d’intérêt de la région. Nos journées étaient rythmées par une visite de la région le matin et nous rejoignions notre chambre en milieu d’après-midi pour nous relaxer dans le onsen (bain traditionnel japonais) de notre Ryokan en fin de journée. Sur ces 4 jours dans les Alpes japonaises nous sommes partis à la découverte de Kamikochi traversée par la rivière Azusa aux couleurs cristallines, nous avons pris un peu de hauteur en prenant le 2ieme plus long teléphérique au monde, nous nous sommes baladé à Takayama, la petite Kyoto et avions comme projet de passer notre dernière journée à visiter le château de Matsumoto.

 

Kamikochi

Kamikochi est une vallée reculée du Mont Hida situé dans la province de Nagano. Elle est situé entre 1400 e 1600 m d’altitude et le climat frais et sec y est beaucoup plus supportable que dans les grandes métropoles du Japon. Kamikochi est classé patrimoine culturel du Japon et pour cause, le paysage est splendide, la nature y est très préservée et la faune très présente. Vous croiserez aisément des singes et peut êtrs aussi des ours. Vous devrez d’ailleurs vous munir d’une clochette pour les faire fuir!

Kamikochi est traversé par les eaux cristallines du Azusa-gawa qui aliment le lac Taisho. Par temps clair, les couleurs du ciel qui se reflètent dans la rivière sont magnifiques! Plusieurs chemins  de randonnée de difficultés différentes partent du célèbre pont Kappabashi. Certains gravissent des sommets qui dépassent les 3000m d’altitude.

A ne pas manquer!

 

Téléphérique de Shin Hotaka et Onsens

Le téléphérique de Shin Hotaka est le 2ieme plus grand téléphérique au monde. Il est en fait divisé en 2 parties. Une première qui monte à 1308m d’altitude et la seconde à 2156m d’altitude. Du plus haut sommet démarrent des randonnées dont une qui rejoins Kamikochi (3h). Attention, en cas de vent, l’accès au sommet sera fermé. Le 1er sommet est sans grand intérêt en dehors d’un restaurant pour se desaltérer.

Autour de Shin Hotaka, il existe plusieurs onsens accessibles en bus ou même à pied. Attention, si vous ne logez pas dans l’hôtel, les onsens ne sont  le plus souvent plus accessibles à partir de 14h.  Les onsens sont des bains traditionnels japonais dont les eaux chaudes sont d’origine volcanique. La nudité est obligatoire dans la plupart des onsens et la majorité ne sont pas mixte. L’usage veut que nous prenions une douche avant d’entrer dans le bain. Les onsens sont probablement plus agréables en hiver après une longue journée de marche dans le froid. L’été, nous mettons un temps interminable pour mettre un pied dans le bain chaud pour y ressortir en quelques minutes. Toutefois, ces eaux riches en fer, souffre et sodium ont des propriétés médicinales et vous ressentirez un profond bien-être en y sortant.

En dehors de celui de notre Ryokan, nous avons tester celui de Suimeikan Karukaya Sanso. Il proposent deux bains, un réservé aux femmes et un autre mixte. Ils sont en pleine nature avec une magnifique vue sur le relief des Alpes japonaises.

 

Takayama et la région de Hida

Takayama est surnommée la petite Kyoto. Avec une configuration qui date du XVII siècle; elle garde en effet toute son authenticité. Elle n’en est pas pour autant moins dynamique! Au coeur de ces ruelles typiques, de nombreux marchands de souvenirs et de restaurants ambulants en fond une petite ville chaleureuse et animée. On y trouvera les meilleures brasseries de saké ou il est possible de faire une gustation pour 100-200 yens (hirase Sake brewery), l’artisanat de la poterie et du bois et des petits cafés cachés à l’abris des regards derrière des ‘noren” petit rideau fendu aux caractères japonais ou vous dégusterez de très bons thé matcha.

Takayama est aussi le point  de départ pour le village de Hida. Le village folklorique de Hida est accessible de Takayama en bus ou a vélo. Il comprend une dizaine de maison en toit de chaume qui ont été déplacées de leur localisation originelle pour apprécier le mode de vie rural du XVII-XVIIIieme siècle.

 

Matsumoto

Matsumoto-jo est le plus ancien château du Japon. Son donjon noir et blanc lui vaut le surnom de château du corbeau.

Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de visiter le château de Matsumoto. D’ailleurs si vous voulez comme nous déposer vos bagages à la gare de Matsumoto, il faut y aller aux aurores, les consignes sont très prisées par les voyageurs de passage! Nous nous sommes fait avoir et n’avons pas pu visiter le château.

Départ pour Tokyo que nous rejoignons en train depuis la gare de Matsumoto! A bientôt!

    Leave a Reply

    000webhost logo