Instagram

#1mois/1semi/1pays Europe Run Semi-marathon

Mas fuerte que el dolor : la pasión! Semi-marathon de Madrid

1 May 2018

…Et clairement , j’avais besoin d’être passionnée pour prendre le départ de ce semi-Marathon … J’arrive à Madrid deux jours plus tôt dans l’idée de profiter de Madrid et de me remettre du décalage horaire à mon retour de Polynésie. J’arrive donc en avion le vendredi après- midi.

Madrid est une des villes européennes disposant de transport public les plus complets donc il est vraiment très facile de se déplacer dans la ville et de joindre le centre ville. Une des choses que j’aurais apprises des toutes ces inscriptions de courses à l’étranger et qu’il n’est jamais trop tôt pour réserver son hôtel où Airbnb un week-end de courses officielles et comme d’habitude tout est pris d’assaut aux alentours du départ. Je trouve in extremis un hôtel dans le quartier El centro qui est un quartier très vivant et très bien deservi avec une ligne de métro qui rejoint la ligne d’arrivée. Je logeais dans l’hostal Fuentesol que je ne conseille pas du tout car très bruyant.

Je récupère mon dossard à mon arrivée vendredi à l’Expodepor 2018. Un t-shirt assez sympa signé adidas, tout un tas d’animations et surtout un bon pour une pasta party le samedi après midi en font un village assez sympa.

Départ 

Dès l’entrée dans la bouche de métro je me met dans l’ambiance en croisant de plus en plus de personnes endorsardées! J’oublie mes deux nuits blanches, mon décalage horaire et mon réveil involontaire à 2h du matin et je retrouve mon enthousiasme !

Le départ de la course se fait avec les marathoniens à la Castellena. Les départs des 10km se font à 8h30 puis c’est le tour des handisports à 8h50 puis celui des élites marathon et semi marathon entre 8h55 et 9h et la nôtre à 9h05. L’ambiance est de la partie et on se réchauffe au rythme très rock&roll au départ. Beaucoup de coureurs ne respectent pas leur sas de départ au point d’épuiser les agents de sécurité ce que je trouve un peu dommage..

Les 5 premiers km

9h05 le départ est lancé! J’essaie de partir à l’allure de 5’20 le km mais la foule et le faux plat sur les 3 premiers km auront raison de ma motivation. Dès le début je pense à abandonner ce qui ne m’est jamais arrivée et je sens que ce semi va être plus long que les autres. Nous logeons el paseo de castellena jusqu’au demi-tour du k5.

Du 5ieme au 10ieme km

Demi-tour au 5ieme km pour prendre la longue Calle de Bravo Murillo jusqu’à Quatro Caminos. Je ressouffle un peu et j’arrive à courir 3/4km sous les 5’20’/km..je retrouve espoir et attribue les difficultés du début à l’échauffement dont j’avais besoin.

Je ne suis malgré tout pas dans un bon mood. Il y a encore une foule importante et quand ce ne sont pas les côtes, ce sont les coureurs qui pour certains se sont clairement trompés de SAS qui m’empêchent d’avancer. Au ravito c’est la cohue : obligée de s’arrêter et d’attendre pour avoir une bouteille d’eau.

Du 10ieme au 18ieme km

Mon humeur et mon allure varient au rythme des montées-descentes…Je n’ai clairement pas une allure homogène ..je cours certains km à 5’10’’/km d’autres à 7’/km je désespère puis m’enthousiasme…je manque de glisser sur les peaux de bananes des derniers ravito..je me dis que jamais plus..jamais plus je ne ferai de course de grande ampleur, jamais plus je ne prendrai le départ de course sans avoir dormi, jamais plus je ne me forcerai si je n’ai pas envie..

Du 18ieme km à l’arrivée 

Au alentours du 18ieme km les marathoniens nous quittent sous les applaudissements des autres coureurs et même si je les admirent, je me réjouis que nos parcours se séparent! Nous soufflons un peu..Les derniers km logent le parc El Ritero..je sais que c’est terminé, que je ne passerai pas sous les 1h55.. et puis je réalise que personne ne m’en voudra, que je ne joue pas ma vie, que à la base je cours pour le plaisir et que personne ne m’y oblige et que il n’y a pas si longtemps je trouvais déjà ça super de terminer un semi-marathon ! Je finis de relativiser en voyant toutes ces personnes à terre..Je lâche alors un peu la pression et je profite… enfin…L’arrivée se fait au niveau du musée del Prado, la médaille est énorme ! 1h57’ de grande bêtise !

Pour conclure, l’ambiance était vraiment sympa ! Beaucoup d’encouragements au départ et sur le parcours ! Malgré tout le denivelé et la foule n’en font pas une course pour faire un chrono.. je suis malgré tout vraiment contente d’avoir pris le départ de ce semi et je regrette d’avoir réussi si tard à prendre du plaisir..Mais mieux vaut tard que jamais!

Rendez-vous au prochain semi !

    Leave a Reply

    Open Google Maps Widget settings to configure the Google Maps API key. The map can't work without it. This is a Google's rule that all sites must follow.
    www.000webhost.com