Instagram

Asie Indonésie travel

12 jours en Indonésie : Bali, l’île des Dieux

1 November 2017

Dès notre arrivée en Ferry à Bali nous sommes étonnés du décors bien différent de celui de Java que nous offre l’île des Dieux. Autant par la splendeur de ses rizières en terrasses, que par les temples en grande majorité Hindouistes, les danses et musiques traditionnelles, que par les offrandes et les couchers de soleils somptueux des plages du sud de l’île, nous avons largement été séduit par cette île et décidé de prendre le temps de profiter de cet art de vivre à la balinaise.

 

Bali : Ubud et ses environs

Nous posons nos valises au Gusti Garden Hotel en plein centre de Ubud pour 3 nuits. Tout près des temples, du marché et des rues passantes, cet hôtel est malgré tout un havre de paix au coeur d’un jardin luxuriant et d’une décoration traditionnelle.

Dès notre arrivée, nous louons un scooter (70 000 roupies la journée : 4euros) pour aller admirer les rizières en terrasses de Tegalalang et se perdre au milieu des paysans au travail dans les champs et des singes de la forêt des singes d’Ubud. Attention ces singes sont très farceurs et très susceptibles, ne pas les regarder dans les yeux, ils prennent cela pour un défi.

Le lendemain nous faisons appel à un chauffeur privé pour nous conduire jusqu’à Amed. Objectif : explorer les fonds marins de la côte Est de l’île. Malgré l’alerte concernant le volcan Agung qui a fait évacué la région sur 12km, nous nous sommes rendus très facilement à Amed. Aucun de mal à trouver un club de plongée, ceux-ci pullulent le long de la côte. Le site offre depuis la plage, un accès à l’épave japonaise Lipah Bay aux plongeurs bouteilles comme aux PMT. En dehors des gorgognes, coraux et faune habituelle, il est aussi possible d’y observer une espèce endémique : l’hippocampe Pygmée rose. Ouvrir grand les yeux, l’espèce ne mesure que 5mm.

Sur le trajet retour à Ubud, nous faisons deux stop. Le premier au Temple Pura Lempuyang. Ce site hindouiste est constitué de plusieurs temples. Pour y pénétrer, il faut se couvrir les jambes d’un sarong en location à l’entrée du site. Le premier temple est le temple du bas. Il faut monter quelques marches pour accéder à une magnifique porte en pierre blanche qui offre une vue mythique sur le volcan Agung. Ensuite 3 gigantesques escaliers permettent d’accéder à la partie supérieure. Ils représentent en fait le corps des nagas, serpents mythiques en Indonésie.

 

Second stop au Kanto Lampo waterfall, cascade très facile d’accès et gratuite.

Nous passons notre dernière journée à Ubud à flâner au marché. N’hésitez pas à négocier, les Indonésiens adorent ça. Ils affichent le plus souvent le double du prix standard et cèdent très rapidement. Le centre de Ubud est un peu “bobo”, vous vous trouvez rapidement au milieu de magasins de luxe et de restaurants healthy.

 

Bali : les plages de Kuta

Nous passons nos derniers moments à Kuta situé à 40 min de l’aéroport international de Denpasar. La ville s’étend de tout son long au bord d’une plage prise très tôt  d’assaut par les surfeurs et les vendeurs en tout genre. N’ayez pas prendre de vous faire appréhendez toutes les minutes par des vendeurs ambulants et des masseuses qui vous proposerons un massage intégral sur votre transat pour 100 000 roupies (6 euros). Si vous aimez le calme et la tranquillité, passez votre chemin, mais ce serait dommage; vous manqueriez un des plus beaux couchers de soleil qu’offre l’Indonésie.

Kuta fait partie des 3K avec Kadmandou et Kaboul, destinations des hippies en Asie. Elle est désormais très occidentalisée et en dehors de la plage vous ne trouverez que des bars branchés, boutiques de luxe et boites de nuit bruyantes. Mais Kuta propose un accès en ferry à l’île plus sauvage de Nusa Pelida qui offrirait des panoramas et fonds marins splendides. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire la traversée.

2 nuits à Kuta au Bali Summer Hotel (500 000 roupies la nuit : 30 euros)

 

 

Notre périple s’achève ici.

J’espère que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à me laisser un commentaire. A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

 

 

    Leave a Reply

    Open Google Maps Widget settings to configure the Google Maps API key. The map can't work without it. This is a Google's rule that all sites must follow.
    www.000webhost.com